Festival Expoésie

Rendez-vous dans...

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Expoésie 2019

18e édition : du 5 au 23 mars
Visuel : Anette Lenz

La poésie s’évade de son cocon de papier, prend l’air, s’élance en toute liberté à la rencontre du public. Elle se fait gourmande ou se métisse avec délices au contact des autres arts, pour envahir les places, les rues, les médiathèques, les librairies, les galeries, les musées. Venez déguster mets et mots sans modération : lectures, performances, expositions, ateliers, musique, danse, cinéma, salon des revues de création… Poètes et artistes en chair et en voix, pour un rendez-vous unique en France !

Une manifestation Fedpop (Fédération de Poésie publique) dans le cadre du Printemps des Poètes
Organisation : association Féroce Marquise, revue Ouste / directeur : Hervé Brunaux
Renseignements : 06 72 83 67 74 / feroce.marquise@gmail.com. Le programme est donné sous réserve de modifications de dernière minute.
Partenaires : Ville de Périgueux, Grand Périgueux, Conseil départemental de la Dordogne, Drac Nouvelle-Aquitaine, Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine, Ville de Coulounieix-Chamiers, Alca,Sofia + Copie privée, CNL, Atelier Canopé, L’Odyssée, Forum@.
+
Ville de Boulazac-Isle-Manoire, Ville de Trélissac, Ville de Marsac-sur-l’Isle, MAAP, Service Ville d’Art et d’Histoire de Périgueux, Agence culturelle, Ehpad Ressources, Sans Réserve, L’app’Art, Les Lunettes de François, Barnabé, vins du Clos du Breil, Foies Gras du Périgord, Caviar de Neuvic, Chocolat Joseph, Mademoiselle Desserts, Le Chai Bordin, Julien de Savignac, Librairie Les Ruelles, Librairie Marbot, La Souris verte, Parcours des Arts, Dordogne Libre, Sud Ouest, France bleu. Avec également la participation des associations : Les Amis du Maap, Ciné-Passion, Cultures du Cœur, Festival Cinespañol, JAGAS, JM France, Novelum, Festival Ôrizons, Société d’Études hispaniques, Some Produkt, Théâtre Grandeur Nature. Avec les restaurants Le Café de la Place et Le Saint-Louis.

 

 

La périphérie d'Expoésie c'est aussi...

Les efforts d’initiation et de création de notre association, agréée depuis 2007 au titre de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire, continuent à se développer en direction du jeune public et des scolaires, que nous invitons à rencontrer des poètes reconnus. Depuis deux éditions, Expoésie se projette aussi à l’autre extrémité de l’échelle des âges, par un travail avec des résidents d’Ehpad.

1) Ateliers expoétiques

Deux ateliers, en lien avec le festival, sont mis en place pour les scolaires. Chacun à leur manière, ils marient une initiation à la poésie et un travail de réflexion transversale vis-à-vis des autres arts, en lien avec les poètes invités au festival. Pour l’atelier Cinexpoésie, en partenariat avec Canopé et l’Éducation nationale, des élèves de 3 classes d’école élémentaire écrivent des poèmes avec l’aide d’un écrivain (Hervé Brunaux), puis s’en servent pour inventer le scénario d’un court métrage d’animation poétique, qui sera lui-même projeté lors de la prochaine édition du festival Expoésie. Pour l’atelier danse-poésie, un poète (Michel Gendarme) et une chorégraphe (Coralie Couillon) interviennent dans une classe de seconde du lycée Laure-Gatet, avec des élèves qui auront également travaillé à partir de textes de poètes invités au festival. Puis tous les élèves se rendront au MAAP pendant le festival pour écouter un poète (Grégoire Damon), visiter l’exposition commentée par l’artiste (Anette Lenz) et participer à diverses animations autour de l’écrit. Les élèves de primaire pourront lire leurs poèmes sur la scène off, tandis que ceux de seconde proposeront une performance de danse poétique.
Vendredi 8, MAAP, 14 h (lectures), 15 h (danse).
L’atelier est encore étoffé par la participation d’un groupe de danse-beatbox, Sine Qua Non ART, avec lequel une seconde restitution du travail des lycéens aura lieu sur la scène du Sans Réserve.
Mardi 12, le Sans Réserve, 20 h.
Les restitutions des productions artistiques sont ouvertes à tout public.

2) Poète à l’école

Deux classes de l’école Eugène-Le Roy, à Coulounieix-Chamiers, situées en secteur « politique de la ville », qui participent régulièrement au concours Expoésie Jeunesse, recevront la visite du poète franco-congolais Gabriel Okoundji. La rencontre sera propice à un échange à bâtons rompus avec le poète, ainsi qu’à une production d’écrit des élèves, qu’ils liront devant leur illustre invité.

3) Autour du Prix Expoésie Jeunesse

Près de 400 poèmes reçus en moyenne chaque année, une vingtaine de structures scolaires participantes et des candidatures individuelles réparties sur tout le territoire de la Dordogne : la réussite du concours de poésie ouvert aux jeunes de moins de 18 ans résidant en Dordogne ne se dément pas, année après année. Les prix « Expoésie Jeunesse » sont décernés par un jury de poètes confirmés et de personnalités de la culture, et remis officiellement lors du festival, par nos partenaires. À cette occasion, les poètes en herbe peuvent comme à l’accoutumée lire leurs textes sur la scène, devant leurs parents et enseignants, ce qui donne toujours lieu à des scènes très émouvantes. Cette année, pour cause de travaux à la médiathèque de Périgueux, la remise des prix aura lieu dans la salle André-Maurois du Théâtre de Périgueux. Les poèmes des lauréats sont imprimés sur de grandes affiches type abribus et exposés dans les rues et sur les routes du département durant le Printemps des Poètes de l’édition suivante du festival.
Mercredi 13, Théâtre, salle André-Maurois (auditorium), 15 h 30.
Remise des prix ouverte à tout public.

4) Poésie grand écran

Dans le cadre du festival, les classes de primaire qui ont participé aux ateliers expoétiques assistent, au lycée Jay-de-Beaufort, à la déclinaison périgourdine du festival « Ciné poème » organisé par le Printemps des poètes, la ville de Bezons (95) et Réseau Canopé. Ce festival de courts métrages programme des films francophones récents, issus de sociétés de production et d’écoles de cinéma reconnues (Folimage, Les Films du nord, les Gobelins, l’ENSAD, etc.). Inspirés par des poètes ou non, ces films ont pour point commun d’avoir un univers poétique. Les enfants participent ensuite à un vote national pour élire leur « coup de coeur » cinématographique.
Vendredi 8, lycée Jay-de-Beaufort (salle des Verrières), 10 h.
Projection ouverte à tout public.

5) Ateliers poético-plastiques

Dans l’esprit du festival, qui explore les croisements entre la poésie et les autres arts, des élèves de 1re de Laure-Gatet réalisent des oeuvres à partir de textes des poètes présents à Expoésie. Une des bases de réflexion et d’exemple est constituée par les « Colonnes à Mallarmé », sculptures d’Étienne Hajdu, exposées en permanence au Musée d’Art et d’Archéologie du Périgord. Les réalisations des élèves sont exposées, pendant la durée du festival, dans le bel espace de la chapelle du Centre culturel de la Visitation. Les élèves doivent donc de surcroît, pour leurs installations, travailler en fonction du contexte architectural.
Jeudi 7, centre culturel de la Visitation (chapelle), vernissage, 18 h.
Exposition ouverte à tout public.

6) Des poèmes-oeuvres

Expoésie a été à nouveau choisi par le collège Henri-Martin de Villebois-Lavalette (Charente), comme objet d’une classe-découverte. Les élèves proposent une installation monumentale, « Premières lignes », fruit de leur travail
avec leur professeur d’arts plastiques, Philippe Guiot, grand amateur de poésie contemporaine. « Sur une cimaise en claire-voie qui renvoie autant aux carreaux Seyes des cahiers neufs qu’à la vacuité de principe des grilles de la sculpture minimaliste radicale », l’oeuvre, « entassement expressionniste abstrait, palimpseste dément de formes conditionnellement lisibles », évolue jour après jour du festival, en combinant poèmes et signes visuels.
Du 8 au 23 mars, MAAP (parvis).

7) Poésie intergénérationnelle

Lors de la dernière édition du festival, en partenariat avec le Centre hospitalier de Périgueux, nous avons expérimenté un « Atelier expoétique des Anciens », auprès de personnes âgées dépendantes d’un Ehpad de Périgueux. Elles étaient appelées à écrire des poèmes qui sollicitent leur mémoire et leurs émotions, et à les lire devant un public lors du festival. Cette première expérience nous a servi d’approche à un projet plus ambitieux en 2018-19, qui met simultanément en oeuvre des ateliers dans 14 Ehpad sur l’ensemble du département, animés par le poète Hervé Brunaux, avec la production finale d’un livre, et une restitution pendant le festival sous forme de joutes poétiques entre les établissements.
Jeudi 21, Théâtre, salle Montaigne, 14 h 30.
Dans le prolongement de ce grand programme d’ateliers poétiques en Ehpad, Hervé Brunaux aura auparavant lu des poèmes à l’Ehpad de Nontron, pour une rencontre-échange, où seront conviés des élèves d’écoles primaires, qui liront eux aussi des poèmes élaborés en cours