Festival Expoésie

Rendez-vous dans...

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Expoésie 2020

19e édition : du 11 au 31 mars

Visuel : Antonio Seguí.

Télécharger le programme au format PDF

Feuilleter le programme au format PDF (Calaméo)

Partenaires : Ville de Périgueux, Grand Périgueux, Conseil départemental de la Dordogne, Drac Nouvelle-Aquitaine, Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine, Ville de Coulounieix-Chamiers, Alca, Sofia + Copie privée, CNL, ACDDP, Sans Réserve, Forum@, Ehpad Ressources, Librairie Marbot.
+
Ville d’Agonac, Ville de Marsac-sur-l’Isle, Ville de Sanilhac, Ville de Boulazac-Isle-Manoire, MAAP, Service Ville d’Art et d’Histoire de Périgueux, L’Odyssée, Conservatoire municipal de Musique et de Danse, Fonds de Dotation Patrick Brou de Laurière, Cultures du Cœur, vins du Château Tiregand, Foies Gras du Périgord, Caviar de Neuvic, Chocolat Joseph, Mademoiselle Desserts, Vox, Le Chai Bordin, Julien de Savignac, Librairie Les Ruelles, Librairie Des Livres et Nous, Parcours des Arts, Dordogne Libre, Sud Ouest, France bleu.

Avec également la participation des associations : Les Amis du Maap, L’app’Art, Ciné Cinéma, Festival Cinespañol et la Société d’Études hispaniques, Femmes solidaires, JAGAS, Novelum, Ouïe/Dire, Sans Réserve, Some Produkt, Théâtre Grandeur Nature.

Avec le restaurant Le Saint-Louis.

LA PÉRIPHÉRIE D’EXPOÉSIE (voir +)

Les efforts d’initiation et de création de notre association, agréée depuis 2007 au titre de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire, continuent à se développer en direction du jeune public et des scolaires, que nous invitons à rencontrer des poètes reconnus. Depuis trois éditions, Expoésie se projette aussi à l’autre extrémité de l’échelle des âges, par un travail avec des résidents d’Ehpad.

1) Les ateliers expoétiques

Des ateliers, en lien avec le festival, sont mis en place pour les scolaires. Chacun à leur manière, ils marient une initiation à la poésie et un travail de réflexion transversale vis-à-vis des autres arts.
Pour l’atelier poético-plastique, dans l’esprit du festival, qui explore les croisements autour de la poésie, des élèves de 3e du collège La Roche Beaulieu réalisent des œuvres à partir de textes des poètes présents à Expoésie. Une des bases de réflexion et d’exemple est constituée par les « Colonnes à Mallarmé », sculptures d’Étienne Hajdu, exposées en permanence au Musée d’Art et d’Archéologie du Périgord. Les réalisations des élèves sont mises en valeur, pendant la durée du festival, dans la chapelle du Centre culturel de la Visitation. Les élèves doivent donc de surcroît, pour leurs installations, travailler en fonction du contexte architectural.
Pour l’atelier danse-poésie, une chorégraphe (Valérie Rivière, Compagnie Paul les Oiseaux) et un poète (Hervé Brunaux), interviennent dans une classe de seconde du lycée Laure-Gatet, en association avec deux professeurs (de lettres et de sport), avec des élèves qui ont préalablement travaillé à partir de textes de poètes invités au festival. Pendant le festival, les élèves proposent des performances de danse poétique dans les salles du MAAP, conçues à partir de cette expérience.
Jeudi 12, centre culturel de la Visitation (chapelle), vernissage, 18 h.
Exposition ouverte à tout public.
Vendredi 13, MAAP, danse, 15 h.

2) Poésie en classe

En partenariat avec Femmes solidaires et L’Écrit des Femmes, l’auteur franco-rwandaise Beata Umubyeyi-Mairesse rencontre des lycéens au Théâtre de Périgueux.
Beata Umubyeyi-Mairesse vient également au devant des plus jeunes, puisque deux classes de l’école Eugène-Le Roy de Coulounieix-Chamiers, situées en secteur « politique de la ville » et qui participent régulièrement au Prix Expoésie Jeunesse, la reçoivent. Les élèves ont travaillé en amont autour de cette rencontre.
Pour la séquence « Partage de Poésie », un poète (Hervé Brunaux) vient à la rencontre de trois classes (écoles d’Issac et de Champcevinel) qui participent au Prix Expoésie Jeunesse. Se mettent en place un échange et une écoute des poèmes respectifs du poète et des élèves, qui débouche sur un atelier de mise en espace et de lecture des poèmes des élèves. Les enfants se rendent ensuite au MAAP pendant le festival visiter l’exposition commentée par l’artiste, participer à diverses animations autour de l’écrit, rencontrer les éditeurs du Salon des petits Éditeurs de Création, assister à la performance de poésie dansée des élèves de seconde, et lire leurs poèmes sur la scène off.
Vendredi 13, MAAP, lectures, 14 h.

4) Autour du Prix Expoésie Jeunesse

Le concours de poésie ouvert aux jeunes de moins de 18 ans, résidant en Dordogne, est devenue une institution. Près de 400 poèmes reçus en moyenne chaque année, une vingtaine de structures scolaires participantes et des candidatures individuelles réparties sur tout le territoire de la Dordogne : le Prix Expoésie Jeunesse est devenu une institution. Les lauréats sont désignés par un jury de poètes confirmés et de personnalités de la culture. Les prix sont remis officiellement lors du festival, par nos partenaires. À cette occasion, les poètes en herbe lisent comme à l’accoutumée leurs textes sur la scène, devant leurs parents et leurs enseignants, ce qui donne toujours lieu à des scènes très émouvantes. Les poèmes des lauréats sont imprimés sur de grandes affiches type abribus et exposés dans les rues et sur les routes du département durant le Printemps des Poètes de l’édition suivante du festival.
Mercredi 18, Amphithéâtre Jean-Moulin (Médiathèque municipale), 17 h.
Remise des prix ouverte à tout public.

5) Des poèmes-œuvres

Expoésie a de nouveau été choisi par le collège Henri-Martin de Villebois-Lavalette (Charente) comme objet d’une classe-découverte. Les élèves assistent à une partie du festival, après avoir installé « Décharges sauvages », une proposition urbaine (dans les sites de poubelles proches du festival !), fruit de leur travail avec leur professeur d’arts plastiques. Une insolite déambulation poétique à travers la ville, qui combine poèmes et signes visuels.

6) Poésie intergénérationnelle

Depuis deux éditions du festival, en partenariat avec le Centre hospitalier de Périgueux, nous consolidons un « Atelier expoétique des Anciens », auprès de personnes âgées dépendantes résidant en Ehpad. Elles sont appelées à écrire des poèmes qui sollicitent leur mémoire et leurs émotions, et à les lire devant un public lors du festival. En 2019-20, ce sont simultanément 15 Ehpad de Dordogne qui accueillent les ateliers. Pour compléter le programme, un livre rassemblant les poèmes est édité et présenté lors d’une restitution des ateliers pendant le festival, sous forme de joutes poétiques entre les établissements.
Jeudi 26, Théâtre, salle Montaigne, 14 h 30.

Galerie photos