Après être passée par l’École Normale de Musique de Paris et le Conservatoire, Sophie Bonduelle prend un virage à 90 degrés : elle quitte les atmosphères feutrées des salles de concerts et ses cours au conservatoire pour créer des spectacles musicaux avec sa harpe, mêlant le théâtre, le clown et le comique. Elle est depuis plusieurs années invitée en résidence dans les conservatoires pour monter des spectacles musicaux et clownesques. Pour Expoésie, dans un autre registre, elle jouera à la harpe des œuvres très poétiques d’Elitsa Alexandrova, découverte pendant le confinement.